Covid-19-Tribune: Les signataires d’une tribune de plusieurs nationalités réclament « un droit au temps »

CHAINE ALARABETV

6 يونيو 2020397 مشاهدة
Covid-19-Tribune: Les signataires d’une tribune de plusieurs nationalités réclament « un droit au temps »
رابط مختصر

fattoumi foto petite - العرب تيفي Al Arabe TVIls sont 155 élus, chercheurs, experts, écrivains ou membres de Tempo territorial, le réseau des acteurs des politiques temporelles d’Europe ou du Grand Maghreb qui viennent de signer une tribune parue dans le journal français “Libération ” où ils revendiquent le « droit au temps » !
Parmi les signataires figurent deux personnalités marocaines, le Pr Mustafa Akalay Nasser, professeur universitaire hispanophone de Fès et Abdellah Moussalih, urbaniste de Tétouan aux côtés d’autres de diverses nationalités, économistes, philosophes, géographes , sociologues , architectes , anthropologues, artistes, historiens etc…
Ces signataires estiment que dans le monde d’avant Covid-19, le rapport au temps était marqué par un double ressenti entre accélération et pénurie temporelle au risque d’une perte des repères temporels.
La crise sanitaire actuelle n’a pas fait disparaître tous ces constats ; certains ont même été accentués, notamment les frontières entre temps de travail, éducatifs, familiaux, temps de loisirs tous circonscrits dans l’espace domestique d’une grande partie de la population. A une société de la vitesse s’est superposée une société de la lenteur et de l’immobilité. Qu’en sera t-il du monde d’après Covid-19?
Ces inflexions soudaines dans nos modes de travailler, de nous déplacer, de consommer, d’habiter nourrissent des réflexions sur le «monde d’après». La dimension temporelle de sortie de la crise est manifeste : on encourage le télétravail, le lissage des heures de pointe dans les transports, de nouvelles configurations temporelles de présence dans les espaces de travail, mais également dans les commerces, les cafés, les restaurants, les espaces sportifs et socioculturels. Mais dans l’esprit de la plupart de ceux qui préconisent ces tactiques de sortie de crise, il ne s’agit là que de mesures transitoires avant de retrouver l’habitus du «monde d’avant».
Pour les signataires de cette tribune, « il est temps de réinventer nos modes de faire société où les politiques temporelles trouvent pleinement leurs places avec pour objectif une amélioration de la qualité de vie de chacun et plus d’égalité entre les citoyens ». Pour cela ils interpellent les futurs élus municipaux et intercommunaux à inscrire la dimension temporelle dans l’ensemble des politiques publiques locales.
Les collectivités locales ont un rôle essentiel à jouer pour garantir un droit au temps pour chaque citoyen et citoyenne , améliorer l’accessibilité des services et lutter contre les inégalités temporelles.
Kaddour Fattoumi
المصدرCHAINE ALARABETV

اترك تعليق

لن يتم نشر عنوان بريدك الإلكتروني. الحقول الإلزامية مشار إليها بـ *


شروط التعليق :

عدم الإساءة للكاتب أو للأشخاص أو للمقدسات أو مهاجمة الأديان أو الذات الالهية. والابتعاد عن التحريض الطائفي والعنصري والشتائم.