Maroc -Art Amazigh: Session automnale du troisième Festival «Ajdir Izourane» les 16 et 17 octobre à Khénifra

16 أكتوبر 2019wait... مشاهدة
Maroc -Art Amazigh: Session automnale du troisième Festival «Ajdir Izourane» les 16 et 17 octobre à Khénifra
رابط مختصر

La session automnale du Festival « Ajdir-Izourane » se tient les 16 et 17 octobre 2919 à Khénifra sous le thème «Le patrimoine immatériel amazighe, levier pour la durabilité du développement ».
Organisé par l’association « Ajdir Izouran » pour la culture Amazighe sous le haut patronage de SM le Roi Mohammed VI, ce festival commémore le discours royal historique d’Ajdir et valorise le patrimoine culturel immatériel Amazigh en tant que pilier du développement durable dans sa dimension sociale, économique et écologique.
La session automnale du festival est axée sur une conférence portant sur la problématique de l’eau et sa relation avec l’environnement et le patrimoine amazighs, l’eau dans l’histoire du Maroc, le rôle des Khettarates dans la gestion du stress hydrique, et les modes de gestion des eaux d’irrigation dans les oasis du pays.
Au programme de cette session figurent aussi des concerts de musique et danses berbères avec la participation d’une troupe folklorique du Congo Brazzaville , des lectures poétiques en amazigh au plateau d’Ajdir et sa cédraie déclamées par une vingtaine de bardes hommes et femmes et une cérémonie en hommage posthume aux poètes Bouazza N’Moussa, Rahhou Moussaoui et Yamna Naazi .
Initiée en coopération avec le ministère de la culture , la province de Khénifra , les conseils provincial et communal de Khénifra, cette deuxième session du festival a été précédée, rappelle-t-on, d’une session estivale axée sur un séminaire ayant pour thème : « La valorisation de la mémoire historique et le développement de l’économie de la montagne :cas du Moyen Atlas » et qui a été organisée en partenariat avec le Haut Commissariat aux anciens résistants et anciens membres de l’armée de libération et d’associations et centres d’études et de recherches .
Le volet culturel et artistique de la session estivale a porté sur une chorégraphie comportant un film documentaire sur l’instrument musical de « Louthar » qui évoque les arts Ahidous, Tamawit, Gnawi et africain et ses corrélations avec les autres instruments de musique tels Al Oud, Al Hajhouj, Le cithare , la guitare et le banjo .

Kaddour Fattoumi

اترك تعليق

لن يتم نشر عنوان بريدك الإلكتروني. الحقول الإلزامية مشار إليها بـ *


شروط التعليق :

عدم الإساءة للكاتب أو للأشخاص أو للمقدسات أو مهاجمة الأديان أو الذات الالهية. والابتعاد عن التحريض الطائفي والعنصري والشتائم.