MAROC – Fès : L’histoire de l’héritage patrimonial des Mérinides à Fès, au centre d’une soirée culturelle ramadanesque

24 ساعةالمغربثقافةسلايدر 1
18 مايو 2019wait... مشاهدة
MAROC – Fès :  L’histoire de l’héritage patrimonial des Mérinides à Fès, au centre d’une soirée culturelle  ramadanesque
رابط مختصر

Une partie de l’histoire du legs patrimonial de la dynastie des Mérinides à Fès a constitué le thème d’une soirée culturelle ramadanesque organisée, mardi, à la grande salle de l’arrondissement Al Mariyine avec la participation de professeurs et chercheurs universitaires de la faculté des lettres et des sciences humaines du Saiss.
Los de cette manifestation, l’historien, chercheur universitaire et écrivain Mohammed Lebbar a rappelé une partie des importants monuments légués par la dynastie mérinide à Fès, dont des quartiers anciens, tel Fès-Jdid (ville-nouvelle) où un palais et plusieurs mosquées ont été édifiés.
L’époque mérinide a connu aussi l’édification du Mellah, de nombreuses medersas, des mosquées, des remparts, des tours, des fontaines et un aqueduc sur une muraille , a-t-il dit, soulignant la fondation de Jamaa Al Kabir (Grande mosquée) à Fès-Jdid, Jamaa Al Azhar et la mosquée et la fontaine Aboul Hassan, Ce sultan a fondé le plus grand nombre de fontaines parmi les 5000 fontaines que compte actuellement l’ancienne médina de Fès, selon l’intervenant.
L’historien a fait état aussi de la fondation du Mellah, quartier bâti au temps du sultan Abou Youssouf Yaacoub, pour l’accueil des juifs chassés par l’inquisition en 1492, et qui lui a valu le titre d’Amir Al Mouminine (Commandeur des croyants).
Parmi les monuments légués par les mérinides, figurent aussi les medersas Seffarine, Al Bouananya , Al Maryine, Al Attarine, Al Masbahia, Assahrij, As-Sabaeine, Al Ouad, Bab Al Guissa et Labbadine en plus de la mosquée Bab Al Guissa, El Maristan de Sidi Fraj, Borj Neffar, Foundouk Staouniyine, l’aqueduc surélevé en direction des jardins Al Msar.
Le conférencier a traité aussi des tombeaux des sultans mérinides, qui surplombent l’ancienne médina de Fes et où reposent des sultans , émirs et vizirs .
C’est dans cette nécropole mérinide où repose l’âme du sultan Saadien Abou Marouane Abd –Al Malik, héros de la grande Bataille des Trois Rois ou Ouad Al Makhazin (1578), affirme le conférencier.
Le président de l’arrondissement Al Mariyine, Azzeddine Cheikh , et d’autres professeurs universitaires dont Hamid El Ahmar et Mohammed El Amrani, ont traité d’autres aspects de l’héritage de la dynastie mérinide architectural, culturel, artistique, intellectuel et scientifique soulignant que la dynastie a connu une pléiade de mystiques , soufis et zaouïas avec une liberté de la religion et de la foi .
Ils ont relevé que l’arrondissement Al Mariyyine s’enorgueillit d’abriter de prestigieux monuments historiques dont, outre la nécropole mérinide, le Borj Nord qui abrite un important musée d’armes, Dar Al Makina, le mausolée de Lissane Eddine Ibn Al Khatib et le mausolée d’Abou Bakr Bel Arabi, et bien d’autres personnalités marquantes du Maroc.

Kaddour Fattoumi

اترك تعليق

لن يتم نشر عنوان بريدك الإلكتروني. الحقول الإلزامية مشار إليها بـ *


شروط التعليق :

عدم الإساءة للكاتب أو للأشخاص أو للمقدسات أو مهاجمة الأديان أو الذات الالهية. والابتعاد عن التحريض الطائفي والعنصري والشتائم.