Maroc-France : Contribution de la commune de Fès et la CFCIM aux projets d’investissements à Fès

العرب تيفي
24 ساعةAL ARABE TV Français
30 مايو 2021546 مشاهدة
Maroc-France : Contribution de la commune de Fès et la CFCIM aux  projets d’investissements à Fès
Kaddour Fattoumi

Le président de la commune de Fès, M. Driss El Azami Idrissi a reçu, dernièrement, au siège de la commune, une délégation de la Chambre Française de Commerce et d’Industrie (FCIM) conduite par son président, Jean Pascal Darriet et ce, en présence de la consule générale de France à Fès, Mme Véronique Dan.
Cette entrevue s’est déroulée en marge de la cérémonie de signature de quatre conventions à Fès sous la présidence du ministre du commerce, de l’industrie, du commerce, et de l’économie verte et numérique, My Hafid El Alamy en présence des responsables de la région de Fès-Meknès.
Ces conventions qui s’inscrivent dans le cadre du Programme de développement régional (PDR) de Fès et du Contrat-programme Etat-région Fès-Meknès, permettront la création d’une Zone d’accélération industrielle (ZAI) à Ain Cheggag, d’un parc industriel (ECOPARC Fès-Saïss) , d’un Technopark -Fès et d’un Fonds régional pour l’appui aux projets d’investissement.
Le projet de la ZAI à Ain Cheggag, (200 MDH) permettra d’améliorer l’attractivité de la région en matière d’investissement en agroalimentaire, textile, automobile, ferroviaire, électrique et électronique. La ZAI sera dédiée aux activités industrielles non polluantes, aux services liés à l’activité industrielle et commerciale, ainsi qu’aux principaux équipements administratifs et sociaux.
Le projet du parc industriel ECOPARC Fès-Saïss, d’un montant de 113,4 MDH, dont 20 M de DH financés par le ministère ,sera réalisé sur une superficie de 20 ha à la commune Ouled Tayeb.
Fruit d’un partenariat entre le Conseil de la région, le ministère et la Chambre française de commerce et d’industrie du Maroc (CFCIM), l’ECOPARC dotera la région d’un parc industriel de dernière génération. Il sera destiné aux PME/PMI non polluantes et aux activités de services notamment aux employés (restaurant, banques, pharmacies, commerces).
Quant au projet du Technopark Fès ,il nécessitera 55 M Dh dont 30 M Dh constituera la contribution du conseil de la région Fes-Meknès et 20 MDH, l’apport du conseil de la commune de Fes. Ce projet vise à accélérer et faciliter la création de startups, d’assurer les conditions favorables à leur réussite, d’attirer des entreprises pilotes dans le domaine des nouvelles technologies et d’instaurer un écosystème entre l’université, la recherche scientifique et les entreprises, selon un communiqué.
Le Fonds régional pour l’appui aux projets d’investissement industriel au niveau de la région de Fès-Meknès sera doté d’une valeur globale de 55 millions de DH.
La chambre Française de Commerce et d’Industrie au Maroc (CFCIM) compte une dizaine de délégations régionales à travers les principales régions du royaume notamment Dakhla, Laayoune, Casablanca, Tanger, Marrakech, Agadir.
La délégation du CFCIM a Fès anime déjà un réseau de plus de 100 entreprises installées dans la région et opérant dans plusieurs secteurs d’activités.

Kaddour Fattoumi

المصدرCHAINE ALARABETV
رابط مختصر

اترك تعليق

لن يتم نشر عنوان بريدك الإلكتروني.


شروط التعليق :

عدم الإساءة للكاتب أو للأشخاص أو للمقدسات أو مهاجمة الأديان أو الذات الالهية. والابتعاد عن التحريض الطائفي والعنصري والشتائم.