MAROC : le premier Festival international du film arabe de Meknès, une manifestation pour le rayonnement de la capitale Ismaelienne

24 ساعةالمغربسلايدر 1مشاهير
15 يونيو 2019wait... مشاهدة
MAROC : le premier Festival international du film arabe de Meknès, une manifestation pour le rayonnement de la capitale Ismaelienne
رابط مختصر

MEKNES – ALARABETV – Kaddour Fattoumi

La première édition du Festival international du film arabe de Meknès (FIFAM) est une manifestation pour “la renaissance “ culturelle, artistique et touristique de la capitale ismaélienne , a affirmé le directeur artistique du Festival, le cinéaste Driss Roukhe.Cette première édition du festival qui se déroule du 24 au 21 juin 2019 est « un rêve de longue date qui se concrétise finalement » avec le concours de plusieurs partenaires jaloux de la préservation et le rayonnement de Meknès, la cité historique et le berceau des sciences et du savoir, a-t-il indiqué samedi lors d’ une conférence de presse avec la présence à ses côtés du grand acteur égyptien Mahmoud Kabil.L’acteur et réalisateur Driss Roukh a salué la multiplication des festivals du cinéma au Maroc pour rapprocher les films aux cinéphiles et compenser le phénomène récurrent de fermetures des salles sombres à travers tout le pays, regrettant qu’avec une population de 40 millions d’habitants et une production de plus de 20 films on n’enregistre que quelque 2 millions au niveau de la billetterie.A ce propos, l’artiste égyptien Mahmoud Kabil a incité les gouvernements et les départements de la culture arabes à encourager financièrement la construction ou la réouverture des salles de cinéma avec la pratique de prix d’entrée abordables pour stimuler le secteur industriel du film arabe .Il a fait état de l’exemple édifiant du cinéma aux USA et en Inde qui produisent des films de bonnes qualités avec des chiffres exorbitants à la billetterie et au box-office .D’autres intervenants dont le président du festival, Hassan Roukhe et le représentant de la commune de Meknès ont salué la naissance, quoique difficile, de cette première édition du festival international du film arabe qui contribuera, sans nul doute, au rayonnement du secteur de l’audiovisuel et de la création artistique et à l’essor socio-économique de Meknès, ville connue surtout pour son passé historique et son progrès dans le domaine de l’agro-alimentaire.Ce festival se distingue par un programme aussi riche que varié avec une sélection d’une dizaine de longs-métrages pour la compétition officielle choisis pour leur qualité de réalisation , une approche scénique innovante et créative et pour la richesse culturelle de leurs huit pays d’origine.Le Maroc sera représenté à ce concours par deux longs-métrages, selon l’association Meknès Azzaytoune Alkobra, partenaire essentiel du festival.Les dix films sélectionnés pour le festival sont
‘’Nadira’’ de Kamal Kamal (Maroc)
‘’Une urgence ordinaire’’ de Mohcine Besri (Maroc)
‘’Naissance’’ de Abdellah Hassan Ahmed (Émirats arabes unis)
‘’Extérieur-nuit’’ de Sherif El Alfy (Égypte)
‘’Toren’’ de Nawzad Shekhany (Irak)
‘’Le sang des loups’’ de Amar Si Fodil (Algérie)
‘’La sieste du corbeau’’ de Ahmed Fawzi Saleh et Moez Kamoun (Tunisie)
‘’Amina’’ de Aymane Zaydane (Syrie)
‘’One of these days’’ de Nadim Tabet (Liban)
‘’Sarb Alhamam’’ de Ramadan Khasroh (Koweït)

Ces films concourront pour remporter les cinq prix du festival : prix de l’interprétation féminine, prix de l’interprétation masculine, prix du scénario, prix de la meilleure réalisation et prix du meilleur film (Olivier d’Or de Meknès).
Kaddour Fattoumi

 

اترك تعليق

لن يتم نشر عنوان بريدك الإلكتروني. الحقول الإلزامية مشار إليها بـ *


شروط التعليق :

عدم الإساءة للكاتب أو للأشخاص أو للمقدسات أو مهاجمة الأديان أو الذات الالهية. والابتعاد عن التحريض الطائفي والعنصري والشتائم.