Maroc-Patrimoine : Appel à la sauvegarde et à la restauration de la Kasba (forteresse) de Tadla

CHAINE alarabetv

العرب تيفي22 مايو 2020wait... مشاهدة
Maroc-Patrimoine : Appel à la sauvegarde et à la restauration de la Kasba (forteresse) de Tadla
رابط مختصر

Kaddour Fattoumi
fattoumi foto petite - العرب تيفي Al Arabe TVLa Kasba de Tadla, l’une des anciennes forteresses historiques du Maroc, est menacée de dégradation et de détérioration. Elle nécessite une opération de sauvegarde et de restauration pour la préservation d’un patrimoine architectural ancestral et le développement culturel et touristique de la cité ancienne de Tadla.
Fondée par le Sultan Moulay Ismail en 1687 et renforcée en 1700 par son fils Moulay Ahmed Dahbi, la forteresse a constitué un important centre militaire et sécuritaire pour assurer le contrôle de la route du sultan ( Tariq As-Soultan) , la collecte des impôts (dîmes) et la pacification des tribus berbères de l’Atlas.
Les dynasties régnantes au Maroc , les Idrissides, les Almoravides, les Almohades, les Mérinides , les Wattassides et les Saadiens ont accordé un grand intérêt à la région de Tadla en raison de sa position stratégique servant notamment de liaison entre les capitales impériales de Fès et Marrakech et entre Beni- Mellal et Casablanca.
Les Alaouites , particulièrement le Sultan Moulay Ismail et son fils ont porté une grande importance à Tadla en y construisant des murailles fortifiées abritant, Dar Al Makhzen , des casernes militaires, des enclos, des écuries, des silos et des mosquées.
L’explorateur catholique français Charles de Foucauld, prêtre qui s’est déguisé en rabbin pour effectuer une étude sur les juifs du Maroc et qui a publié un précieux ouvrage “Reconnaissance au Maroc” a visité la Kasbah de Tadla en 1883 . Ce chercheur , qui a été assassine en 1916 en Algérie, a décrit la Kasba comme une imposante citadelle cernée par deux murailles, l’une externe d’une épaisseur de 1,20 m et une hauteur de 12 m et l’autre interne moins élevée 6 m avec une épaisseur plus importante de 1,50 m, séparées par un couloir de 6 m de largeur.
La forteresse est constituée de trois portails s’ouvrant sur les enceintes des murailles, deux au Nord et un troisième à l’Est. Un bastion construit au sud donne accès à la rivière Oum Er-Rabie et sert d’issue de sortie en cas de péril ou d’urgence.
La Kasbah de Tadla , occupée par l’armée française en 1913 a servi de garnison militaire et de base pour la conquête de Béni-Mellal en 1916 et la reddition des tribus berbères, rappelle-t-on.
kasaba tadla - العرب تيفي Al Arabe TV
Le conservateur régional du patrimoine historique de Béni-Mellal –Khenifra , Mohammed Choukri a souligné , dans une déclaration à la presse, l’importance forteresse de Tadla a rempli plusieurs rôles militaire , sécuritaire , judiciaire et administratif au temps de Mouyla Ismail .Il a mis l’accent sur l’impérieuse nécessité de la restauration et la sauvegarde de ce patrimoine architectural historique dans la perspective d’ un processus de développement touristique et économique de la ville de Tadla et sa région.
Pour sa part, l’acteur associatif Ahmed Bonou , président de l’association “Cité ancienne pour le développement et la culture” estime que la Kasba est l’un des trésors historiques et patrimoniaux de la ville berbère.
Il a affirme que la Kasba de Tadla a connu son apogée sous le règne du sultan Moulay Ismail avec l’existence alors de services militaires, religieux, administratifs et judiciaires dont (Dar Al Houkm) qui statue et tranche les conflits et différends .La forteresse disposait aussi de silos pour l’emmagasinage des denrées alimentaires , un bastion pour le pompage de l’ eau de l’Oued Oum Er-Rabie et un pont reliant les deux rives du fleuve et permettant la desserte entre les capitales impériales Fès et Marrakech et entre Béni-Mellal et Casablanca .
L’acteur associatif a plaidé pour la sauvegarde , la restauration et la réhabilitation de la Kasbat Tadla et l’activation et l’application de la loi 80-22 relative a la protection des monuments historiques et des sites , des inscriptions , des objets d’art et d’antiquité . Classée patrimoine national en 1916, la vieille forteresse de Tadla menace actuellement ruines, a-t-il ajouté, soulignant que son association a adressé plusieurs mémorandums aux instances compétentes pour la préservation de la forteresse contre l’usure du temps en proposant la création d’un musée national pour contribuer au rayonnement des arts et de la culture dans à Kasba Tadla , ville qui compte actuellement quelque 70.000 habitants.
Kaddour Fattoumi
المصدرCHAINE alarabetv
العرب تيفي

KING4MEDIA شركة مغربية لانشاء المواقع و الاعلانات على WEB

اترك تعليق

لن يتم نشر عنوان بريدك الإلكتروني. الحقول الإلزامية مشار إليها بـ *


شروط التعليق :

عدم الإساءة للكاتب أو للأشخاص أو للمقدسات أو مهاجمة الأديان أو الذات الالهية. والابتعاد عن التحريض الطائفي والعنصري والشتائم.