MAROC : PREMIERE REUNION DES PARTENAIRES H6 POUR LE RENFORCEMENT DES SOINS DE SANTÉ REPRODUCTIVE, MATERNELLE, INFANTILE, ET DES ADOLESCENTS

14 يونيو 2019wait... مشاهدة
MAROC : PREMIERE REUNION DES PARTENAIRES H6 POUR LE RENFORCEMENT DES SOINS DE SANTÉ REPRODUCTIVE, MATERNELLE, INFANTILE,  ET DES ADOLESCENTS
رابط مختصر

RABAT – ALARABETV

Le Ministre de la Santé, M. Anass DOUKKALI a présidé, le vendredi 14 Juin 2019, la première réunion des partenaires H6 pour le renforcement des soins de santé reproductive, maternelle, infantile et des adolescents « SRMIA»; Et ce, en présence de l’ensemble des acteurs concernés, en l’occurrence, l’UNICEF, l’ONUSIDA, la Banque Mondiale, l’OMS et l’ONU Women ainsi que les représentants et chercheurs des CHU, du secteur privé et des ONG thématiques.
Cette rencontre a pour objectif de présenter les acquis des partenaires H6 en matière de la SRMIA 2017-2018, discuter les activités SRMIA conjointes à mettre en œuvre, identifier les mécanismes concertés de coordination entre les acteurs concernés et élaborer un plan d’action SRMIA conjoint avec un dispositif de suivi-évaluation 2019-2020.
Cette rencontre s’aligne avec les Hautes Orientations Royales dans le domaine de la santé et montre la place prépondérante que le Ministère de la Santé a dédié à l’action pour la promotion de la santé en faveur de la femme, l’enfant et l’adolescent. Elle s’inscrit également dans le cadre de la mise en œuvre du Plan Santé 2025 qui a pour objectif d’aboutir à un système de santé homogène, avec une offre de soins organisée, de qualité, et accessible à tous, soutenu par des programmes de santé efficaces, et vise la convergence des différents acteurs dans le domaine de la santé pour atteindre les objectifs de Développement Durable à l’horizon de 2030.
Ce plan de santé 2025 s’aligne aussi avec la déclaration conjointe des agences H6, qui a eu lieu en Jordanie le 14 septembre 2017 et où les 6 partenaires H6 ont exprimé leur engagement et leur contribution conjointe pour la santé et le bien-être des femmes, des nouveau-nés, des enfants et des adolescents au niveau de la région MENA.
Par ailleurs, le Ministère de la Santé a réussi à renforcer les structures de soins de santé primaires et hospitalières, puisque le taux de mortalité maternelle a diminué de 77,46% entre 1996-2018, passant de 332 décès pour 100 000 naissances vivantes «NV» en 1992 à 72,6 décès pour 100 000 NV en 2018, et le taux de mortalité néonatale de 21 pour 1000 NV en 2011 à 13,56 en 2018.

اترك تعليق

لن يتم نشر عنوان بريدك الإلكتروني. الحقول الإلزامية مشار إليها بـ *


شروط التعليق :

عدم الإساءة للكاتب أو للأشخاص أو للمقدسات أو مهاجمة الأديان أو الذات الالهية. والابتعاد عن التحريض الطائفي والعنصري والشتائم.