MAROC :Une délégation du Sporting Club Fassi en visite à la ville de Calvi en Corse

24 ساعةالمغربرياضةسلايدر 1
14 سبتمبر 2019wait... مشاهدة
MAROC :Une délégation du Sporting Club Fassi  en visite à la ville de Calvi en Corse
رابط مختصر

Une délégation du Sporting Club Fassi (SCF) a été reçue vendredi à l’Hôtel de Calvi (Corse-France) par le maire de la ville, M. Ange Santini et par le président de la « Boule Calvaise », M. Francois Lancini.
Le séjour de la délégation du SCF, conduite par M.Mohamed Atmani s’inscrit dans le cadre du protocole de jumelage et de partenariat conclu le 15 juin dernier a Fès entre le Club Fassi de Pétanque et la Boule Calvaise dont une délégation conduite par son président François Luciani a reçu un accueil chaleureux aussi bien dans la cité Idrisside qu’à Ifrane et région.
Cette visite de la délégation fassie coïncide avec l’organisation de l’International de Pétanque “Pascal-Paoli” qui se déroule le week-end dans la ville voisine de l’Ile-Rousse et qui a constitué une occasion pour le club calvais d’accueillir à son tour ses amis marocains.
En plus du président du SCF, Mohamed Atmani, la délégation fassie se compose de MM.Fouad Ngadi, président de la section pétanque, Lahbabi, membre du comité du SCF et Ali Belkacem, président de la Ligue Atlas-Saiss de Pétanque.
Selon un site électronique d’information, le maire de Calvi et les présidents des deux clubs jumelés ont exalté les liens historiques et amicaux qui existent entre le Maroc et la Corse.
Les calvais ont fait référence notamment à une œuvre de Marie-Josée Loverini intitulée “L’interdite”, une Sultane corse du Maroc. C’est l’histoire de Marthe Franceshini, une jeune fille originaire de Corbara en Corse, enlevée par des pirates, puis élevée à la cour alaouite. Devenue la sultane Dâwiya (la lumineuse), elle a connu un destin exceptionnel avant d’inspirer de nombreux récits, contes ou légendes enjolivés jusqu’a la fantasmagorie. Dans son village de Corbara où l’on peut encore voir la maison de son frère, les siens l’appelaient Davia.
La commune de Corbara a donné son nom à sa marine, selon la même source.
L’œuvre de Marie-Josée Loverini a été offerte à, cette occasion, aux membres de la délégation dans le cadre d’une cérémonie d’échange de cadeaux et de médailles.

Kaddour Fattoumi

اترك تعليق

لن يتم نشر عنوان بريدك الإلكتروني. الحقول الإلزامية مشار إليها بـ *


شروط التعليق :

عدم الإساءة للكاتب أو للأشخاص أو للمقدسات أو مهاجمة الأديان أو الذات الالهية. والابتعاد عن التحريض الطائفي والعنصري والشتائم.