Meknès : Stage de formation de journalistes en matière d’environnement et du développement

24 ساعةالمغرب
العرب تيفي25 نوفمبر 2019wait... مشاهدة
Meknès : Stage de formation de journalistes en matière d’environnement et du développement
رابط مختصر

Un stage pour la formation de vingt journalistes et correspondants de presse nationale et régionale en matière d’environnement et de développement durable s’est déroulé du 20 au 22 novembre courant à Meknès . initié par la Faculté des Sciences Juridiques, Économiques et Sociales de Meknès (FSJES) en partenariat avec le Réseau Associatif pour le Développement Participatif (RADEP) de Meknès, ce stage s’inscrit dans le cadre du projet 5 :« Environnement et Développement Territorial » promu par le programme collectif impliquant la Coopération Universitaire Institutionnelle (CUI), la Coopération Universitaire au Développement Flamande (VLIR -UOS) et la Faculté de droit relevant de l’Université Moulay Ismail de Meknès .
Selon les organisateurs , l’objectif de ce stage est de permettre aux bénéficiaires d’appréhender et d’ analyser les questions environnementales fondamentales et la législation qui s’y rattache, d’évaluer la mission que le journaliste pourrait remplir en matière de consécration du concept de « développement durable », de protection des richesses naturelles nationales et de défense des droits des générations futures, de prendre les mesures nécessaires pour informer et influencer aussi bien l’opinion publique que les parties prenantes et de plaider pour un environnement sain au profit citoyen.
Le Pr Abdelilah Beggar, coordinateur du projet en question au niveau de la faculté de droit de Meknès, porteuse du projet, a expliqué que le principal objectif du “ Projet 5 » est de faire de l’université un acteur actif dans le domaine du développement territorial à l’instar de tous les autres acteurs , chose qui ne pourrait se faire que par le renforcement des compétences de l’établissement universitaire en matière de formation et de recherches scientifiques.
En matière de formation , le lancement du projet a été donné dès la rentrée universitaire 2017/2018 avec l’adoption d’un Master spécialisé en matière de développement durable territorial par l’Université Moulay Ismail et ce, en cooperation notamment avec l’Université Hasselt en Belgique et des partenaires locaux au niveau de la région Fès-Meknès . Ce Master participatif permet une mobilité internationale aux étudiants qui profitent de périodes de stage dans des universités belges et notamment dans des universités africaines dont l’université Jimma en Ethiopie.
Au niveau de la recherche scientifique , dit-Il, « nous avons tout un programme de recherches dans le domaine des doctorats qui se préparent en langue anglaise surtout dans le domaine économique avec deux thèses sur des sujets de pointe telles que les techniques utilisées dans l’évaluation des pertes environnementales et les méthodologies utilisées dans l’économie dans ce domaine ainsi que des thèses sur les indicateurs du développement durable au niveau du Maroc en général et au niveau de la Région Fés -Meknes en particulier et sur l’étude des effets de l’environnement.
Le Pr Abdelilah Beggar a tenu à préciser qu’en matière d’ouverture de l’Université sur son environnement « nous avons créé un club de l’environnement estudiantin au sein de l’Université ouvert sur la société à travers l’organisation des campagnes de sensibilisation au niveau des établissements d’enseignement primaire et secondaire et au sein de l’université même en collaboration avec d’autres partenaires telle que la DREF du Moyen Atlas. Nous avons aussi un projet d’élaboration d’un guide pratique pour l’accompagnement des collectivités territoriales et les autres intervenants concernés par l’environnement et par le développement Durable avec les trois dimensions : Economique, sociale et environnementale ».
Ce “Projet 5 “ s’étale sur cinq ans renouvelables sur la base des résultats d’une évaluation qui se fera par le partenaire Belge à la fin de la première phase 2017-2021 de ce programme qui rentre dans le cadre de la coopération internationale.
Et de conclure que cette formation pour le renforcement des capacités des journalistes dans le domaine de l’environnement et du développement durable s’inscrit dans le cadre de ce “Projet » , car “ nous considérons avec nos partenaire Belges que
les médias doivent s’impliquer de plus en plus dans le domaine de l’environnement et jouer un rôle majeur pour sensibiliser l’opinion publique aux prendre problèmes environnementaux “
Kaddour Fattoumi
المصدر: Alarabetv
العرب تيفي

KING4MEDIA شركة مغربية لانشاء المواقع و الاعلانات على WEB

اترك تعليق

لن يتم نشر عنوان بريدك الإلكتروني. الحقول الإلزامية مشار إليها بـ *


شروط التعليق :

عدم الإساءة للكاتب أو للأشخاص أو للمقدسات أو مهاجمة الأديان أو الذات الالهية. والابتعاد عن التحريض الطائفي والعنصري والشتائم.